Articles

Second life for leather trousers! (second part)

Posted on in Articles · dresses · Sewing

Hello dear readers!

Last Sunday I told you about the process and the path I took to transform this leather trouser into something else. And here we come, it is time for me to tell you what I made out of it!

I decided to transform it into a dress. In a dress? Yes… Actually, when I joined the two big pieces of the trousers it turned out that I had enough height and width to make a quite sympathetic front of a dress. Clearly, I had to add materials to have a complete dress. But what could I marry with leather? Velvet ? Suede ? Mh… I had to think about it a little bit more. Perfect timing to start to draw my pattern.

Early in the morning, I put myself onto work on the program I briefly presented to you in a previous article: Valentina. The time to understand how it works and how I could make up my pattern with this program it took me about a day and a half! But finally, I got over it and when you know how to use it, it is all about a not insignificant gain of time. The software allows you to print it correctly with a normal printer by exporting it to pdf.

Once it has been done with a little bit more of inspiration, I could go in all the fabric shops I know in Brighton and find the perfect fabric that could match with the leather. After searching all the places I could, I finally found a wonderful black wool which would perfectly fit my project and I bought also a golden zipper to give a rock touch to my dress.

I still had to print my pattern and cut the pieces to assemble everything together at last. Here are the step by step pictures.

This slideshow requires JavaScript.

For a better result, don’t hesitate to use the iron. Yes, on the leather. Just use a piece of fabric to protect the leather from the soleplate and don’t use steam.

Here is the result!

This slideshow requires JavaScript.

I hope you enjoy to read my adventures and that you love the dress. See you soon on Facebook, Instagram and/or on this blog for my future projects. I wish you all the best in all your projects even if it is not about sewing. The most important is to drive your projects with pleasure and envy.

Cheers my Dears!

Manon

Bonjour mes chers lecteurs!

Je vous ai parlé dans l’article de dimanche passé de tout le processus et le chemin que j’ai parcouru pour transformer ce pantalon en cuir en autre chose. Eh oui, voici venu le temps de vous dire ce que j’en ai fait!

J’ai décidé de le transformer en robe. En robe? Oui… En fait, en joignant les deux morceaux de cuir, je me suis rendu compte que la longueur de ma surface et sa largeur me permettaient de faire un devant de robe plutôt sympathique. Bon, c’est sûr, je devais donc ajouter de la matière! Mais quel tissu pouvais-je bien marier au cuir? Du velours? Une suédine? Mh je devais encore y réfléchir mais pour l’heure, il était temps de me mettre au dessin de mon patron.

Je me suis mise dès le matin sur ce programme dont je vous ai brièvement parlé précédemment: Valentina. Le temps de comprendre comment il fonctionnait et comment je pouvais sortir un patron de ce programme infernal, il m’a bien fallu un jour et demi! Mais bon, j’y suis arrivée et quand on sait comment s’y prendre, il s’agit tout de même d’un gain de temps non négligeable. De plus, le programme vous permet facilement d’importer le patron en Pdf et de l’imprimer sur votre imprimante classique! Magique!

Une fois cela fait, je suis allée voir dans les magasins de tissus ce que je pourrais combiner avec le cuir et acheter une fermeture à glissière pour pouvoir passer la robe. Après avoir fouillé de fond en comble les magasins qui m’étaient accessibles. J’ai opté pour un tissu cent pour cent laine pour le dos et les épaules. Et une tirette dorée pour le côté rock de ma pièce.

Il ne me restait donc qu’à imprimer mon patron, découper mes pièces et enfin passer à l’assemblage. Voici les photos du pas à pas.

Pour un meilleur résultat, n’hésitez vraiment pas à utiliser le fer à repasser. Oui, oui même sur du cuir. Utilisez simplement un tissu pour le protéger du sabot chaud de votre aplatisseur à chaleur, tout ça, sans vapeur bien sûr.

Et voilà le résultat. 🙂

J’espère que cet article et la robe vous ont plu. On se retrouve bientôt sur Facebook, Instagram et sur ce site pour la suite de mes projets. Je vous souhaite encore et toujours le meilleur dans vos projets que ce soit de la couture ou pas. L’important c’est de le faire avec plaisir et envie.

Plein de bonnes choses les amis !

Manon

One Reply to “Second life for leather trousers! (second part)”

Leave a Reply